Les adolescents d’aujourd’hui murissent plus lentement

3

Les adolescents d’aujourd’hui murissent plus lentement

Une étude américaine a comparé les activités des adolescents entre les années 1970 et 2010. Il s’avère que nos enfants se mettent à faire des ” choses d’adultes ” beaucoup plus tard que dans les précédentes décennies.

Beaucoup de gens croient que les adolescents d’aujourd’hui grandissent, sous-entendu deviennent ” adulte “, plus rapidement. Qu’ils boivent ou ont des relations sexuelles plus tôt par exemple. D’autres encore pensent l’inverse, qu’ils murissent plus lentement en raison de la surprotection de leurs parents. Une nouvelle étude a donc exploré cette question en examinant à quelle fréquence les adolescents se sont engagés dans des activités pour adultes, comme l’alcool, le travail, la conduite ou le fait de faire l’amour. Menée par des chercheurs de l’Université d’État de San Diego et du Bryn Mawr College aux Etats-Unis, l’étude est publiée dans la revue Child Development.

UNE ANALYSE DES ADOLESCENTS DE CES 5 DERNIÈRES DÉCENNIES

Les chercheurs ont examiné la fréquence à laquelle les adolescents se sont engagés dans des activités que les adultes font et que les enfants ne comprennent pas. Ils ont cherché à savoir à quel âge ils commençaient à faire des rencontres, à travailler pour gagner de l’argent, à sortir sans parents, à conduire et à avoir des rapports sexuels. Les chercheurs ont également examiné comment les changements dans la famille, l’espérance de vie, l’éducation et l’économie ont pu influencer la rapidité avec laquelle les adolescents participent aux activités des adultes. Ils ont ainsi analysé sept grandes enquêtes faites sur un total de 8,3 millions de jeunes de 13 à 19 ans entre 1976 et 2016 et ont comparé chaque décennies entres elles.

L’étude a révélé que les adolescents des années 2010 sont moins susceptibles de faire toutes ces activités par rapport aux adolescents du siècle dernier. “En ce qui concerne les activités pour adultes, les jeunes de 18 ans ressemblent maintenant à ceux de 15 ans d’alors.” Explique Jean M. Twenge, professeur de psychologie à l’Université d’Etat de San Diego et auteur principal de l’étude. “Notre étude suggère que les adolescents d’aujourd’hui prennent plus de temps pour adopter les responsabilités des adultes (comme la conduite et le travail) et les plaisirs des adultes (comme le sexe et l’alcool)”

EN CAUSE LES ÉCRANS ?

S’engager plus tardivement dans des activités d’adultes ne s’explique pas par le temps consacré aux devoirs ou aux activités extrascolaires, disent les chercheurs, car ce temps-là a en réalité diminué. Les auteurs notent que ce déclin peut être lié au temps passé par les adolescents en ligne, qui a considérablement augmenté depuis les années 90. Ce qui pourrait expliquer ces résultats est aussi le fait que l’espérance de vie est plus longue, que les jeunes finissent leurs études et ont des enfants beaucoup plus tard.