La nouvelle Audi A7 débarque en Europe dès l’automne 2017

48

La nouvelle Audi A7 débarque en Europe dès l’automne 2017 :

La future génération d’Audi A7 Sportback est fin prête. Elle débarquera chez les concessionnaires européens dès début 2018, après sa présentation lors du Salon automobile de Francfort qui se tiendra en septembre 2017. On apprend que cette deuxième génération du “coupé cinq-portes” aura droit à une inédite version hybride.

Cette nouvelle version 2.0 reposera sur la plate-forme modernisée baptisée « MLB Evo », dont dispose déjà le SUV Audi Q7. Sur cette nouvelle née, une sensible perte de poids est à prévoir, comme est en train de faire la concurrence. Quant à ses mensurations elles ne devraient pas progresser outre mesure, mais pourraient dépasser les 5 mètres de long pour se rapprocher de sa grande rivale, la berline Panamera de chez Porsche, longue de 5,05 m. Elle tentera par la même occasion de mener la vie dure à ses autres rivales directes, comme la BMW série 6 grand coupé ou encore la Maserati Ghibli.

Le compartiment moteur de cette A7 2017, accueillera notamment un quatre-cylindres hybride rechargeable, inédit. Mais aussi des quatre-cylindres “classiques”, des V6 et un V8 devraient également continuer à être proposés. On laisse entendre néanmoins un probable abandon du bouillonnant V8 présent sur  S7 et RS7, au profit de blocs « downsizés », plus en rapport avec la volonté d’abaisser les rejets polluants. Des V6 Biturbos devraient leur être préférés. Quoi qu’il en soit, les professionnels restent convaincus que les sorciers du département sportif d’Audi sauront en extrapoler des puissances supérieures aux huit cylindres actuels, pour atteindre la barre des 600 ch. Notre future Audi A7 Sportback devrait également s’offrir les services d’une version e-tron hybride rechargeable.

Cette berline basse de 1,46m de hauteur, dispose aussi d’un arsenal sécuritaire, dont seule la firme d’Ingolstadt, a les secrets. Un système de conduite autonome dénommé « Piloted Driving » testé sur les concepts de la nouvelle RS7 a également été prévu. Un système qui a plusieurs fois battu les temps réalisés par des pilotes humains sur les circuits de tests de la firme allemande.

A l’intérieur de l’habitacle, on retrouvera une organisation déjà vue sur le concept Q8. Le conducteur disposera donc de trois écrans: le “Virtual Cockpit” chargé de remplacer les cadrans de l’instrumentation et deux afficheurs tactiles pour piloter les principales fonctions. Une solution pensée pour abattre drastiquement le nombre de boutons.

Vouée à rester un modèle “de niche”, elle a tout de même connu assez de succès après son lancement en 2010, pour que la marque donne une suite à l’aventure. La deuxième génération du modèle devrait donc être dévoilée dès cet automne. A ce qu’on dit, elle s’est efforcée de perdre du poids, grâce à un usage plus généreux de l’aluminium. Cette future A7 aura donc droit à de très fines optiques, à une large calandre ou encore à un capot assez sculpté. En revanche, la poupe se distinguera toujours du reste de la gamme, avec son hayon en pente douce et son aileron escamotable.

Pour sa commercialisation estimée début 2018, on estime son tarif proche des 65 00 € en entrée de gamme.