L’huile d’olive tunisienne à l’honneur

0

L’huile d’olive Tunisien

Une réception en l’honneur des ambassadeurs accrédités en Tunisie sous le thème « l’huile d’olive tunisienne, un savoir-faire millénaire » a été organisée, mardi 6 décembre 2016 à l’Hôtel le Palace Gammarth, en présence du ministre du Commerce et de l’Industrie, Zied Laâdhari, du secrétaire d’Etat à la Production agricole, Omar Béhi, de l’ancien chef du gouvernement Habib Essid, de l’ancien ministre de l’Industrie, Zakaria Hamad, du président de la Chambre syndicale des exportateurs de l’huile d’olive, Abdessalem Loued, du directeur exécutif du Conseil oléicole international, Abdellatif Ghedira, et de plusieurs invités de prestige.

Cette réception s’inscrit dans le cadre de la campagne de promotion de l’huile d’olive conditionnée menée par le ministère de l’Industrie et du Commerce et financée par le Fonds de promotion de l’huile d’olive conditionnée FOPROHOC. Elle a pour objectif de promouvoir l’huile d’olive tunisienne conditionnée sur les marchés à l’export et faire connaître la Tunisie en tant que provenance reconnue et appréciée de l’huile d’olive à l’échelle internationale.

Prenant la parole, M. Loued a espéré que cette manifestation devienne un rendez-vous annuel autour de l’huile d’olive, rassemblant les différents acteurs et les passionnés du monde oléicole.

Il a rappelé que la Tunisie c’est 1.800.000 hectares d’oliviers, 100 millions de pied d’olivier, soit 10 oliviers par tête d’habitant, 2 milliards de dinars de devises fournis par le secteur oléicole et 60 destinations des exportations d’huile d’olive conditionnée.

Pour sa part, M. Laâdhari a souligné l’importance de ce secteur pour le gouvernement, responsables et pouvoir public. Il a remercié tous ceux qui ont contribué à en faire un secteur rayonnant à l’international, qui promet et qui a fait le bonheur des finances publiques et de la balance commerciale de la Tunisie en 2015 : ce secteur qui exporte et crée beaucoup de richesses, de valeur ajoutée et d’emploi.

«Aujourd’hui, il est très important de travailler main dans la main pour donner à ce secteur encore plus de chance d’avancer et de progresser», a-t-il martelé. Il a aussi profité de l’occasion pour remercier Habib Essid, «un fervent défenseur du secteur et qui a fait beaucoup quand il a travaillé avec lui pour que ce secteur trouve sa place dans les politiques publiques».

M. Ghedira a rappelé, quant à lui, que M. Essid était l’ancien directeur exécutif et président du Conseil oléicole international et le travail qu’il a fait pour ce secteur. Il a estimé que ce secteur est celui sur lequel on pourra miser en Tunisie, en rappelant que le produit tunisien est très apprécié. Pour lui, la Tunisie a encore du potentiel, avec la qualité de son huile.

En plus de ses biens faits sur la santé, le directeur exécutif du Conseil oléicole international a indiqué qu’un litre d’huile d’olive produite, selon les normes agricoles pour produire l’huile extra-vierge, est capable d’absorber à travers le process agricole l’équivalent de 10 kg de CO2 (5 litres de fuel). Et d’ajouter : «consommer l’huile d’olive tunisienne certes ça aiderait socialement et économiquement, mais ça aiderait la planète en plus de la santé».

Conduite par le centre technique de l’emballage et du conditionnement (Packetc), cette action vise l’amélioration de la notoriété et la visibilité de l’huile d’olive tunisienne à l’échelle internationale. Elle vient appuyer les efforts déployés par les industriels tunisiens pour conquérir de nouveaux marchés. Les conditionneurs tunisiens d’huile d’olive profiteront, ainsi, de l’occasion, pour valoriser l’offre tunisienne, développer, diversifier les relations et renforcer la coopération internationale dans ce domaine.

A cet effet, une exposition des différentes marques tunisiennes ainsi que des séances de dégustation seront organisées permettant aux invités de découvrir et d’apprécier ce produit phare de la Tunisie. De même, les particularités de l’huile d’olive tunisienne seront présentées, en mettant l’accent sur la richesse et la variété de ce produit.

A travers le Programme de Promotion de l’Huile d’Olive Conditionnée, la Tunisie a mis en place toute une stratégie pour promouvoir l’huile d’olive conditionnée et mettre en valeur son histoire, sa variété ainsi que ses bienfaits. Il est à noter que l’’huile d’olive est le produit stratégique de la Tunisie à l’export, en effet, troisième producteur, avec une superficie oléicole d’environ 1.8 millions d’hectares et une part équivalente à 52% des quantités échangées internationalement, la Tunisie occupait la première place à l’échelle mondiale en matière d’exportation de l’huile d’olive pour la campagne 2014/2015.